Bonbons, caramels, esquimaux, chocolat [bôbô, karamèl, èskimo, Sòkòla]

Fig. A. Esquimau à la vanille, roi du panier de l’ouvreuse.

[bôbô, karamèl, èskimo, Sòkòla] (list. nom. CINÉ.)
Entre Jean Mineur et Jean Gabin, au Champo, au Louxor ou au Palace de Beaumont-sur-Oise, dans l’intimité d’un éclairage tamisé, voilà une voix qui s’annonce.

Elle n’use que de quatre mots et pourtant ils suffisent à nous mettre l’eau à la bouche : bonbons, caramels, esquimaux, chocolat, susurre-t-elle.

La classe à Dallas [la klas a dalas]

Fig. A. Tête pour Oldsmobile.

[la klas a dalas] (loc. citad. JR)
Prédisposition innée à l’élégance dans l’attitude, la classe se vêt aussi bien de haillons qu’en coton équitable 100% bio d’un marchand des quartiers élégants.

Cette classe, la première sous-entendu (pas la deuxième devenue seconde depuis la disparition de la troisième et de ses bancs de bois), cette classe donc, trouve en une géographie texane plus habituée aux rudes rodéos et à la crémation publique de croix christiques censée marquer son aversion pour la différence, un bien étrange complément : c’est la classe à Dallas.

Ne pas se prendre pour la queue d’une poire [ne pa se prâdre pur la kö dyn pwar]

Fig. A. Des pommes, des poires et des scoubidoubidous.

[ne pa se prâdre pur la kö dyn pwar] (loc. verb. FRUI.)
Le degré supérieur de la prétention semble avoir été trouvé (par la langue) dans l’évocation du pédoncule haut d’un fruit doux et sucré, connu sous les appellations de Belle épine du Mas, Beurré Chaboceau, Alexandrine Douillard, Doyenné du Comice, Colmar de Chin et deux milles autres aux noms tout autant délicieux : la poire.

Pour les petits Chinois [pur lé peti Sinwa]

Fig. A. « Le chocolat est l’opium du peuple ». Mao Zé Dong.

[pur lé peti Sinwa] (loc. nom. CHOCO.)
Ils étaient forcément malheureux, là-bas, à l’autre bout de la route de la soie, dans ce lointain empire où les petits livres étaient rouges et les petites filles abandonnées à la naissance¹. Mais on ne les laisserait pas tomber, et quitte à risquer la crise de foie, on parviendrait à les sauver (du communisme). On était prêt à tout pour les petits Chinois.

Na na na na nère [na na na na nèr]

Fig. A. Fayot dénonçant ses camarades.

[na na na na nèr] (onomat. SCOL.)
L‘index de la main droite glisse sur celui de la main gauche de façon répétée. Ce deuxième index est dirigé vers l’interlocuteur et semble le désigner, comme coupable de telle ou telle infamie. Les autres doigts sont repliés. La scène dure quelques secondes mais elle est scrutée par tous les présents dans la cour de l’école.