Catégorie : Faits divers

Avoir des scrupules de saint Macaire [avwar dé skrypyl de sê makèr]

Fig. A. Saint Macaire piqué par une puce.

[avwar dé skrypyl de sê makèr] (loc. martyr. REMOR.)
Avant d’être canonisé, Macaire de Scété passait son temps dans le désert égyptien à prêcher comme tout bon Père du désert qu’il était, guérissant les malades et prophétisant sur le monde qui, déjà au IVe siècle, filait un mauvais coton.

Avoir mangé du saucisson de Martigues [avwar mâZé dy sosisô de martiɡ]

Fig. A. Stand de saucisson d’Arles. Paris, 1917.

[avwar mâZé dy sosisô de martiɡ] (loc. provenc. BÊT.)
La quête scientifique de l’origine de la bêtise n’a jamais véritablement abouti.

Même si des explications sur le manque d’iode cernent le crétin des Alpes, rien de bien étayé n’est venu nous dire le pourquoi de l’idiot du village (tous départements compris), du benêt de service ou du couillon de la lune.

Ne pas être sorti de Saint-Cyr [ne pa ètre sòrti de sêsir]

Fig. A. Une Demoiselles de Saint-Cyr.

[ne pa ètre sòrti de sêsir] (loc. géo. STUPI.)
La conception française de l’intelligence humaine comme fruit d’une longue et pénible formation a eu pour conséquence de créer des élites savantes ayant réponse à tout, mais aussi de fournir au langage une ou deux expressions soulignant, en creux, la simplicité d’esprit.

Être un beau canon Krupp [ètr û bo kanô krup]

Fig. Croupe de Vénus sortant du bain, essuyée par Amour.

[ètr û bo kanô krup] (loc. admir. BEAU.)
Ami djeuns’ admiratif de la plastique affriolante d’une muse callipyge exposant ses atours et atouts en des photographies numériques à l’ambiance travaillée, tu n’as pas inventé le laudatif “canon”.

Avoir sa cocarde [avwar sa kòkard]

Fig. A. Louis XVI avec sa cocarde et une bouteille de jaja.

[avwar sa kòkard] (loc. alcool. HIPS.)
Certains registres du langage désuet sont plus fournis que d’autres, traduisant en cela les préoccupations des parleurs d’alors.

Pouêt pouêt camembert [pwèt pwèt kamâbèr]

Fig. A. Torpedo 2 places, Salmson sport luxe et son pouêt pouêt.

[pwèt pwèt kamâbèr] (onomat. CLAQ.)
Avant que Charles Cagniard de Latour ne mette au point en 1819 la sirène qui porte son nom, l’avertisseur sonore en forme de poire équipait toutes les automobiles qui faisaient résonner son signal synonyme de danger pour des piétons distraits encore habitués au clop clop des chevaux.