Catégorie : Faits divers

Faire payer le lampiste [fèr péjé le lâpist]

Fig. A. Lampistes dans leur grotte.

[fèr péjé le lâpist] (loc. verb. BANQ.)
C‘est à Lascaux que s’est constitué pour la première fois dans l’histoire de l’humanité le fait de confier aux supposés les moins doués le rôle d’entretenir les lampes à huile chargées d’éclairer la tâche des dominants.

Craindre velu [krêdre vely]

craindre velu

Fig. A. Chef néandertalien velu.

[krêdre vely] (loc. verb. AUTOR.)
La déception, voire le mécontentement, face à une médiocrité quelconque a très vite nécessité la production d’une expression autre que le fameux « graoumpf » néandertalien qui officiait depuis des millénaires quand le langage a pris ses aises dans les relations entre les hommes.

Eh bien mon cochon [é bjê mô kòSô]

Eh bien mon cochon

Fig. A.  Fameux numéro de dressage.

[é bjê mô kòSô] (exclam. spont. GRUÏ.)
La domesticité du cochon étant avérée depuis au moins le neuvième millénaire avant J.C., il est bien logique que l’homme se soit mis à lui parler un jour ou l’autre, la proximité quotidienne permettant de cultiver un langage commun (et plus si affinités).

Avoir un métro de retard [avwar û métro de retar]

Avoir un métro de retard

Fig. A. Candélabre Dervaux.

[avwar û métro de retar] (loc. métrop. TRANSP.)
C‘est à un inspecteur général des Ponts et Chaussées que la langue surannée doit l’expression du reproche goguenard qui est fait à celui qui comprend lentement, qui est à côté de la plaque, dans ces temps où débarquent le fascinant progrès et ses merveilleux fous inventeurs.

Être fier comme un pou (sur son tas de fumier) [ètre fjèr kòm û pu syr sô ta de fymjé]

Fier comme un pour

Fig. A. Pediculus humanus capitis.

[ètre fjèr kòm û pu syr sô ta de fymjé] (loc. capit. PEDICUL.)
Déjà dans les temps surannés l’arrogant n’était pas en odeur de sainteté.

Monté sur ses ergots pour tenter de lâcher ses vents plus haut que son séant, le péteux comme il convient de le nommer a même fait l’objet d’une qualification complète qui s’est un peu contractée par la suite, sans doute pour faciliter son usage.

Buveur de tisane [byvër de tizan]

Buveur de tisane

Fig. A. Nécessaire à tisane.

[byvër de tizan] (n. com. TEA.)
Versez de l’eau chaude sur une feuille séchée et broyée, laissez tremper quelques minutes et obtenez ainsi un breuvage que la langue surannée trouvera tellement ridicule qu’elle lui consacrera une expression péjorative.

Être comme le Port-Salut [ètre kòm le pòrsaly]

Fig. A. Moine trappiste et sa bière.

[ètre kòm le pòrsaly] (loc. fromag. OCSO.)
L‘ordre cistercien de la Stricte Observance (ordo cisterciensis strictioris observantiæ), ne faisait pas que contempler béatement ce temps qui court, court, qui nous rend sérieux, puisque ses moines produisaient aussi bières¹ et fromages pour s’en mettre plein la lampe ce qui est une façon d’être moins sérieux, mais ceci est une autre histoire.

Ne pas avoir gardé les cochons ensemble [ne pa avwar ɡardé lé kòSô âsâbl]

Fig. A. Cochon seul.

[ne pa avwar ɡardé lé kòSô âsâbl] (loc. porc. GRUÏK.)
Non que dans les temps surannés les relations sociales fussent plus dures, mais la langue d’alors s’étaient dotée de plusieurs formules repoussoir destinées, comme leur nom l’indique, à émettre à l’intention d’un gêneur une phrase codifiée lui enjoignant de garder ses distances.

Fafiot [fafjo]

Fafiot

Fig. A. Sappho pour fafiot.

[fafjo] (n. herma. GRISB.)
Les dynasties chinoises manipulaient la paperasse depuis longtemps lorsque John Law de Lauriston fit le malin en créant la Banque générale, autorisée par le Régent Philippe d’Orléans à échanger du papier-monnaie contre de l’or, en 1716. Une grande première en Europe.