Slip kangourou [slip kɑ̃ɡuʁu]

Fig. A. Kangourou sans slip. Musée de Sydney.

[slip kɑ̃ɡuʁu] (n.m. BONN.)
Quelle bizarrerie créative aura un jour germée dans les limbes grisâtres d’un spécialiste de la bonneterie masculine pour ouvrir à tous vents un déjà bien mince tissu en charge de protéger l’origine (masculine) du monde ? Bah mon ami, on était en France au début du siècle précédent, en ce pays et cette époque fournisseurs officiels de tellement de suranné, alors…

Se pâmer [sə pɑme]

Fig. A. galant faisant se pâmer les damoiselles.

[sə pɑme] (verb.trans.)
Ô temps bénis et surannés où pour un gentilhomme entraperçu à la sauvette, les demoiselles corsetées pouvaient si simplement alors se pâmer. Tout bonnement tombaient-elles en pâmoison que le bellâtre avait beau jeu de leur faire humer quelques sels afin qu’elles recouvrent conscience; dans ses bras évidemment. Tombée en désuétude depuis le 29 août 1966¹, cette tradition courtoise a rejoint les comportements surannés que d’aucuns font revivre à l’occasion de manifestations folkloriques ou de commémorations souvent sans saveur², il faut bien l’avouer. Car contrairement à ce qu’il pourrait y paraître, se pâmer relève d’une grande maîtrise de ses propres sens et c’était toute une éducation galante qui s’exprimait dans ce geste aux accents de désespoir surjoué, la main portée au front et les jambes flageolantes, qui cachait au-delà un bien coquin espoir. Essayez-donc pour voir. S’abandonner à toute inconscience est désormais bien impossible à nos capacités modernes. Il est loin l’art de la défaillance, abandonné au profit d’un semblant d’infaillibilité. Le galant doit passer son chemin, le vilain que voilà. Aujourd’hui on maîtrise.

 

¹Le 29 août 1966 les Beatles donnent leur dernier concert au Candlestick Park de San Francisco
²Comédie musicale de Matt Pokora, show-case de Justin Bieber, etc.

Tout l’toutim [tu l_tutim_]

Fig. A. Capiche ?

[tu l_tutim_] (subst. masc., ARG. POP.)
Même si tu jactes pas l’argomuche, j’espère qu’t’entraves un chouïa c’qui s’raconte icigo. Sinon tu t’esbignes fissa parce que ça va chauffer pour tes miches. Ça va être avoinée et tout l’toutim. Capiche ?

La veste d’intérieur en soie matelassée [la vɛst dɛ̃teʁjœʁ ɑ̃ swa matlase]

[la vɛst dɛ̃teʁjœʁ ɑ̃ swa matlase] (gr. n. MOD.)
La veste d’intérieur en soie matelassée vient récemment de quitter le stade du has-been¹ pour entrer en surannéité². C’est une sacrée nouvelle que les journaux et télévisions complices du modernisme et de l’obsolescence programmée ont bien cachée à nos contemporains. Il est grand temps de rétablir la vérité. La veste d’intérieur en soie matelassée vous l’avez forcément aperçue dans quelque représentation cinématographique mettant en scène Jean Gabin ou l’un de ses compères, vous l’avez croisée aussi sur des photos de ces vieilles pub american way of life des fifties ou des sixties, vous questionnant sur son véritable sens, je le sais. La veste d’intérieur en soie matelassée est un mystère épais et j’admets moi-même une certaine circonspection devant la chose. Mais il en est ainsi du suranné, toujours prompt à nous étonner. J’en reste coi.

¹Courbe O tempora o mores
²Selon une étude IPSOS/Fashion Police® du 1er février 2015

L’an deux mille [lɑ̃ dø mill]

Fig. D. Vision de l’an 2000. Musée des années 70.

[lɑ̃ dø mill] (gr.n. TEM.)
Attention ça va te faire un choc. Eh oui mon p’tit gars, je le crains : l’an deux mille est suranné. Il fallait que je te le dise. Je sais que c’est dur à entendre, je comprends que tu trembles, que tu sois en colère, mais c’est bien la réalité, l’an deux mille appartient au passé le plus suranné.

Te souviens-tu de ces voitures volantes que tu lui destinais sur tes dessins d’enfants ? De ces villes grandioses où l’on allait tous vivre en paix ? Te rappelles-tu de son école ultra-moderne ? Tu avais imaginé l’iPhone et Internet bien avant tout le monde. Mais ce n’est pas tout à fait ça; les bagnoles boivent toujours du pétrole et la cité des poètes n’en abrite pas beaucoup. On a passé l’an deux mille depuis quelques années seulement et il est devenu suranné plus vite que mille choses du siècle précédent. C’est amusant ce pied de nez, tu ne trouves pas ? Le temps vieilli plus vite que les objets et les mots. Pourtant on en avait rêvé de ce compte rond, de ce siècle et de ce millénaire qui allaient voir ce qu’ils allaient voir. On l’attendait avec une telle impatience ! Il n’a pas changé grand-chose.

On attend trois mille en écoutant Souchon ou on se met au boulot ?

 

Tu la voyais pas comme ça ta vie,
Pas d’attaché-case quand t’étais p’tit,
Ton corps enfermé, costume crétin,
T’imaginais pas, j’sais bien.
Moi aussi j’en ai rêvé des rêves. Tant pis.
Tu la voyais grande et c’est une toute petite vie.

Encaustique [ɑ̃kɔstik]

[ɑ̃kɔstik] (n.f. HYG.)
Je me demande quoi de son nom ou de son odeur est le plus suranné dans l’encaustique. Non parce que tout de même, le délicieux mélange parfumé de la cire et de l’essence de térébenthine c’est quelque chose qui approche le sacré ! J’ai reniflé ça avec ferveur pendant des années d’enfance, quand j’étais autorisé à pénétrer dans l’atelier de mon grand-père et à bricoler un ou deux meubles à ses côtés. Et lorsque permission m’était donnée d’appliquer la divine préparation d’encaustique sur un buffet Normand ou quelque chaise Louis XV joliment retapée, j’étais au paradis. Était-ce le degré de confiance qui me grisait ou simplement les volutes de l’huile essentielle de résine ? Je ne saurais le dire, mais aujourd’hui encore passer un parquet à l’encaustique me ravit au plus haut point, contribuant ainsi à me positionner quelque part entre l’homme idéal (celui qui s’occupe aussi des tâches ménagères) et le dangereux psychopathe (celui qui oblige ses visiteurs à utiliser des patins en feutrine¹ pour glisser sur son parquet).

NDLR : j’ai bien dit quelque part entre ces deux points de l’échelle de l’encaustique, je suis encore assez loin de l’homme idéal.

L’encaustique n’est pas d’une époque pressée par le temps. Elle a été battue en brèche par le fourbe Solcarrelus (ne me dites pas que vous ne vous souvenez pas de la pub ou je vous jette aux lions) et par des hordes de Procteriens frais émoulus pressés de nous fourguer leurs mélanges frelatés à la science pseudo environnementaliste et générateurs de marges indécentes. L’encaustique a disparu des rayons de nos supermarchés éclairés au néon, alors je dois aller la trouver à la droguerie. C’est une bonne chose, ainsi même la quérir est un plaisir.

 

¹Le patin d’appartement en feutrine s’accompagne généralement de la veste d’intérieur en soie et du protège téléphone en tissu de couleur verte