Être peigné comme un dessous de bras [ètre péNé kòm ê desu de bra]

Être peigné comme un dessous de bras

Fig. A. Homme moderne peigné comme un dessous de bras.

[ètre péNé kòm ê desu de bra] (gr. verb. CAPILL.)
Comme vous le savez déjà puisque vous utilisez l’expression avoir le persil qui sort du cabas, le poil ne trimbale pas une excellente réputation depuis la nuit des temps. Hors période hippie il est même carrément honni.

N’ouvrons aucun débat sur la question mais constatons ensemble que lorsqu’il s’agit d’aisselles, le poil qui y pousse est rarement ordonné. D’ailleurs, quel esprit contrarié pourrait bien l’exiger ?

C’est donc cet hirsute du gousset qui, par comparaison se voulant peu flatteuse, a donné au suranné exigeant en cranté et mise en plis être peigné comme un dessous de bras. Car il faut bien vous dire, jeunes amis à toison capillaire fantasque, qu’à l’âge suranné il n’est nullement question d’originalité : être convenablement peigné est la base de la relation sociale, tout comme dire bonjour à la dame et ne pas décrocher ses tableaux.

Rapprocher la coiffure désordonnée de l’ordonnancement en quinconce de poils avec être peigné comme un dessous de bras intime conséquemment d’aller chez le merlan dans les plus brefs délais sous peine de sanctions pouvant dans le cadre scolaire aller jusqu’à l’exclusion. Rappelez-vous Rockcollection en 1977 :

🎼🎶À quoi ça va m’servir d’aller m’faire couper les tifs
Est-ce que ma vie sera mieux une fois qu’j’aurai mon
certif’🎶
Betty a rigolé devant ma boule à zéro
J’lui dis si ça t’plaît pas
T’as qu’à te plaindre au dirlo
Et je me suis fait virer
Et les Beach Boys chantaient🎶
Un truc qui m’colle encore au cœur et au corps🎶

La querelle capillico-culturelle sur la question de ne pas être ou d’être peigné comme un dessous de bras touchera deux des idoles yéyés avec les échanges en chanson de Johnny Hallyday et Antoine, l’un répondant à l’autre que ses cheveux longs lui donnent des idées courtes (les idées en questions de l’autre consistant à mettre le premier en cage à Medrano)¹, preuve s’il en faut qu’on ne badine pas avec le Pento.

Le mouvement punk qui se rebellera contre ces rockers à banane huilée trop bien coiffés fera quant à lui son étendard d’être peigné comme un dessous de bras. La crête érectile aux couleurs improbable comme repère contestataire, The Damned, les Sex Pistols, les Ramones ou encore Asphalt Jungle porteront au firmament être peigné comme un dessous de bras… qui disparaîtra donc avec les over-doses des uns et les renoncements des autres.

Et, vous vous en doutiez, la créativité fantasmagorique des footballeurs modernes fignolera le travail d’oubli, plus rien en matière capillaire ne pouvant désormais être comparé au plus négligé des dessous de bras.

¹Les deux belligérants vieillissant, la passe d’arme finira en vantant les mérites en réclame de deux concurrents à la corrections de nos myopies et presbyties dans les années 2000. On est en droit d’imaginer une suite avec les couches confort pour seniors et les monte-escaliers mais ceci sera certainement une autre histoire.

Laisser un commentaire