Ricoré [ʁikɔʁe]

ami Ricoré

Fig. 1. Ami Ricoré et ses croissants.

[ʁikɔʁe] (néo. MARQ. CIALE.)
Que les choses soient claires dès le début de cet article : il ne s’agit point ici de disserter sur l’amitié qu’est supposé vous porter celui qui hante nos écrans publicitaires depuis tant d’années et qu’on attend toujours, je tenais à le signaler au passage (s’il vient vraiment avec ses croissants, ils vont avoir un drôle de goût depuis le temps qu’il est parti de la boulangerie, enfin j’dis ça j’dis rien), mais bien d’instruire le dossier en surannéité de Ricoré. Non, pas de publicité ici, nous sommes l’un des derniers média libre de ce pays.

J’en viens donc au propos : ersatz de café, composée de café soluble (34.3 %), de chicorée (30.8 %), d’oligofructose (33%) et de sulfate de magnésium, la Ricoré est la boisson petit-déjeunatoire la plus surannée qui soit. D’aucuns prétendent même qu’elle suinte le suranné voire qu’elle en contient un pourcentage non négligeable dans sa composition. Cette information n’ayant pu être vérifiée nous ne nous prononcerons pas.

La Ricoré c’est la boîte en fer blanc rangée dans le vaisselier en formica de mamie; posée sur la toile cirée à motif Vichy elle crée un contraste immanquable dès potron-minet avec son jaune soleil-citron fluorescent, et c’est un grand service parce qu’il me faut bien l’admettre, le matin je n’ai pas les yeux en face des trous. La Ricoré aussi c’est ce petit goût de rien et de n’importe quoi qui doit avant tout nous rappeler combien nous sommes chanceux de n’avoir jamais connu les restrictions et les tickets de rationnement et conséquemment l’obligation vitale de nous nourrir de tout et de n’importe quoi. Oui, la Ricoré a des effets salvateurs de mémoire collective. C’est là son grand mérite. Et c’est pourquoi nous proposons solennellement en ces lignes que “L’ami du petit déjeuner” soit remplacé par la formule “À Ricoré, la Nation reconnaissante”. Ça aurait de la gueule.

Malgré un travail acharné et de nombreuses investigations, l’un de nos enquêteurs étant même allé jusqu’à prendre un petit-déjeuner dans un hôpital de l’APHP en section gériatrique, aucune autre explication rationnelle ne nous permet à ce jour de justifier l’existence de la Ricoré. Et refusant de céder aux imprécations pressantes des théoriciens du complot nous clôturons notre propos en ces trois mots : Ricoré c’est suranné.

🎼🎶 Le soleil vient de se lever,
encore une belle journée et il va bientôt arriver, l’ami Ricoré.
Il vient toujours au bon moment avec ses pains et ses croissants, l’ami du petit déjeuner, l’ami Ricoré.
Il choisit toujours la bonne heure,
celle où l’on chante tous en chœur,
l’ami du petit déjeuner,
l’ami Ricoré🎶 🎶 

Laisser un commentaire