Remettre l’église au milieu du village [remètre léɡliz o miljö dy vilaːZ]

Fig. A. Village et son église au milieu.

[remètre léɡliz o miljö dy vilaːZ] (loc. verb. AMEN.)
La spiritualité n’est jamais totalement étrangère à la surannéité. Elle s’y exprime grâce à diverses formules goûtues dont la construction appartient à l’action conjointe et âprement disputée au cours des siècles des Don Camillo et des Pepone de nos villages d’en France et de Navarre. Nous allons la croiser aujourd’hui dans son grand œuvre bâtisseur.

En effet, l’expression désuète du jour nous propose de remettre l’église au milieu du village; sous-entendant de fait qu’elle y fut bâtie, qu’elle y trouva toute légitimité, et qu’elle en bougea (certainement mue par la force du Saint Esprit parce que pour bouger une église il en faut du biscoteau).

Dans une modernité en quête permanente de réponses à ses questions existentielles, on pourrait s’étonner que remettre l’église au milieu du village soit devenue surannée. Mais l’exode urbain, les défaites architecturales de l’urbanisme sur dalle et les positions de l’église romaine sur de nombreux sujets l’ont rendue complexe d’utilisation. On fait aujourd’hui dans le spirituellement correct en plus du politiquement.

On m’a cependant signalé récemment de vieilles familles possédantes du bordelais qui en usaient encore tandis qu’elles devisaient cheminant au milieu de leurs vignes. Je les en remercie.

Remettre l’église au milieu du village est avant tout mettre les points sur les i. Recadrer fermement, rappeler à la loi, retravailler les fondamentaux, selon que l’on sera éducateur, juge ou entraîneur sportif. Il faut être grand ordonnateur pour remettre l’église au milieu du village, pas simple bricoleur du dimanche.

Alors j’entends déjà le chœur des modernistes qui me chantent l’immobilisme, la tradition comme soumission, l’ordre établi, l’obscurantisme… Calmez-vous les amis ! Le suranné aime aussi à bouffer du curé quand il faut : dois-je vous rappeler faire petite chapelle, ou avaler l’Auvergnat ?

Et si remettre l’église au milieu du village vous met vraiment en rogne je tiens à votre disposition le nettement moins suranné remettre les pendules à l’heure. N’oubliez pas cependant que la pendule à laquelle on se réfère pour régler nos montres est celle de l’église du village quand elle n’est pas d’Europe 1.

Voilà qui devait être défini.

  2 comments for “Remettre l’église au milieu du village [remètre léɡliz o miljö dy vilaːZ]

  1. Gouillon
    21 septembre 2016 at 20:41

    J’aimerais savoir ce que signifie l’expression « lever la jupe d’Isis » que V Hugo emploie dans plusieurs de ses œuvres.

    • Olivier Genevois
      21 septembre 2016 at 21:13

      Nous répondrons prochainement à cette excellente expression bien surannée puisqu’elle nous vient de Victor. Excellente suggestion.

Laisser un commentaire