Y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ? [iâ a ê pö ply Ze vu lmè kâ mèm ?]

Quand le client est roi...

Fig. A. Petits marchands de légumes.

[iâ a ê pö ply Ze vu lmè kâ mèm ?] (quest. com. POID.)
Lat. mercato, mercatum.
Le petit commerçant des années surannées est prévenant. Il connaît la valeur du client sans que nul ponte de la mercatique ne soit venu lui exposer en glosant, anglicisant, le pourquoi du comment.

Il fait ça à l’instinct, et c’est pourquoi, quand la balance arrête son aiguille au-delà de l’objectif commandé (une livre, un kilo, pour quatre personnes, pour deux gros mangeurs, etc.), il questionne : y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ?

La question demande généralement réflexion et, patients, boucher fromager ou maraîcher attendent la réponse, crayon de bois coincé sur l’oreille, prêts à dégainer pour noter sur un coin de papier la mesure validée.

Y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ? s’entend pour la pomme comme pour le rôti de bœuf, pour la patate nouvelle ou pour le brie de Meaux. Scrupuleusement le dépassement est signalé et c’est le client roi qui décidera, selon l’humeur, selon l’inspiration, selon la possibilité d’un convive de plus.

C’est à ce y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ? honnête et droit qu’on reconnaît le marchand scrupuleux.

Y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ? ne connaît qu’une exception : le fameux treize à la douzaine. Dans cet unique cas l’assentiment de l’acheteur n’est pas requis. Il lui en est mis plus d’office mais pas de force, et c’est de très bonne grâce que le surplus est accueilli.

Y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ? n’est pas prononcée quand le marchand a la main juste. S’il pose sur le plateau gauche de la Roberval les cinq cents grammes exacts de la denrée voulue il triomphera d’un emballez c’est pesé clamé bien haut et gagnera alors le même respect qu’un barbacole traçant au tableau noir d’un coup d’un seul un cercle parfait dont il faudra calculer la circonférence avec 2∏r (mais ceci est une autre histoire).

Fig. B. Bouchers et clientes au marché.

L‘étrange intérêt du chaland moderne pour le pré-emballé dûment étiqueté vendu sous vide en rayon réfrigéré aura raison de y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ? et du petit commerce par la même occasion.

Remplacé par un chef de rayon qui connaît l’art de la tête de gondole et du placement produit (celui qui en met un peu moins pour le même prix) le boutiquier gouailleur prendra une retraite bien méritée, emportant avec lui son y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ? en surannéité.

Il y a moins d’ambiance dans les allées du supermarché.

Laisser un commentaire