Y avoir de l’eau dans le gaz [i avwar de lo dâ le ɡaz]

De l'eau dans le gaz

Fig. A. H2O + C → H2 + CO (ΔH = +131 kJ/mol).

[i avwar de lo dâ le ɡaz] (loc. verb. ENGI.)
Il a fallu bien entendu attendre de trouver du gaz à tous les étages, soit au début du XIXᵉ, pour que naisse l’expression le mêlant à l’eau pour faire un sacré méli-mélo.

Car c’est bien un grand binz qu’annonce y avoir de l’eau dans le gaz.

Si les savants s’amusent avec les deux états créant du gaz à l’eau (H2O + C → H2 + CO (ΔH = +131 kJ/mol) comme chacun sait), il s’avère que leur présence simultanée dans le même tuyau est peu recommandée. En effet, le gaz a comme unique fonction dans la cuisine de s’enflammer pour faire bouillir la marmite, et si un peu d’eau venait à éteindre le feu, le risque d’explosion deviendrait imminent. Quand il y a de l’eau dans le gaz, ça va péter. Ou plus simplement H2O+C2H6+C3H8+C4H10+N2+CO2+CH4= boum ! CQFD.

Tout ce qui a trait à la cuisine s’imposant comme sacré dans la langue française, y avoir de l’eau dans le gaz trouvera une place de choix dans le bréviaire des expressions de la querelle prête à exploser. Quittant la sphère du foyer où elle est née, y avoir de l’eau dans le gaz gagnera même tous les domaines de la discorde : débat politique avec eau dans le gaz, réunion professionnelle aqua-gazéifiée (du fait de l’incompétence notoire du responsable de la photocopieuse et des trombones), controverse artistique sur Eau et gaz à tous les étages de Marcel Duchamp, etc.

C’est la fée électricité, grande concurrente du gaz dans l’entreprise de séduction de la ménagère¹, qui enverra s’éventer au suranné y avoir de l’eau dans le gaz. Avec ses plaques dernier cri chauffant en toute sécurité ragoûts, potées et eau des pâtes, l’électricité fermera le robinet du gaz, responsable de trop de disputes conjugales sur la justesse d’une cuisson ou la notion d’al dente.

Chacune dans ses tuyaux, l’eau et l’électricité se partageront dès lors le territoire de la maisonnée, se frôlant en de si rares et périlleuses occasions qu’elles ne sauront créer aucune expression surannée.

Quant au dernier arrivé avec ses invisibles modulations numériques indispensables à la vie du moderne, il est peu probable qu’il nous fabrique y avoir de l’eau dans le Wifi

¹Pour d’évidentes raisons de gros sous, mais ceci est une autre histoire.

Laisser un commentaire