Avoir le bonjour d’Alfred [avwar le bôZur dalfrèd]

Fig. A. Bouchon de radiateur pour Citroën C4 donnant le bonjour d’Alfred.

[avwar le bôZur dalfrèd] (loc. verb. PING.)
Journal illustré quotidien – informations, littératures, sciences, arts, sports, théâtres, élégances – L’Excelsior proposa à ses lecteurs, dès 1910, d’accéder à l’information grâce à l’image en plus du commentaire : une véritable révolution qui allait en plus produire une expression.

Paraissant chaque jour et proposant même un supplément dominical avec son Dimanche Illustré, c’est lui qui permettra à Zig et Puce de faire la connaissance du pingouin Alfred (lors d’un voyage au Pôle Nord), et ainsi de transmettre les salutations les plus sincères de l’alcidé à tous les empêcheurs de tourner en rond que les deux compères rencontreront dans leur quête de l’Amérique. Avoir le bonjour d’Alfred en guise de civilités ironiques et caustiques prendra son essor en même temps que Zig et Puce rencontreront le succès.

Avoir le bonjour d’Alfred se diffusera d’autant plus facilement que l’oiseau s’affichera aux côtés de célébrités : Jeanne Florentine Bourgeois, dite Mistinguett, dont il est la mascotte¹, Charles Lindbergh qui l’installe dans son Spirit of Saint Louis, font d’Alfred une vedette qui nous donne le bonjour sur des boites de cirage, sur des berlingots d’encaustique, sur des camemberts, sur des bouchons de radiateurs pour Citroën C4.

Alain Saint-Ogan, instigateur de la ligne claire², créateur d’Alfred et donc inventeur d’avoir le bonjour d’Alfred, marquera en outre le neuvième art en inscrivant la politesse dans un phylactère, forme d’expression elle aussi nouvelle puisque jusqu’alors les textes se trouvent en bas de case.

Avoir le bonjour d’Alfred en guise de conclusion de quelque différend s’utilise donc quotidiennement : au gougnafier qui vous a refusé une priorité à droite vous crierez aisément t’as le bonjour d’Alfred (éventuellement renforcé par un va te faire empapaouter), au paltoquet qui vous enjoint de lui répondre par courrier vous parapherez en dessous d’une formule manuscrite du type avec le bonjour d’Alfred, etc.

La chute en désuétude de toute forme de politesse et de créativité (y compris dans l’invective) allant de paire avec une attitude moderne, avoir le bonjour d’Alfred se verra submergé par diverses injonctions nettement moins bon enfant prenant pour référence les mœurs supposées des peuples helléniques, ou encore incitant à la consommation d’une relation matriarcale incestueuse.

Choqué, le pauvre Alfred ne s’en remettra pas et, après être passé par l’Éthiopie en 1952³, rejoindra son Arctique natal d’où, dit-on, il nous salue bien bas.

¹Il n’existe aucun enregistrement connu de Minstinguett gouaillant t’as le bonjour d’Alfred, mais on l’imagine assez bien.
²Et inspirateur d’Hergé.
³Zig et Puce en Éthiopie, dernier album dessiné par le seul Alain Saint-Ogan paru en 1952.

Laisser un commentaire