Dictionnaire raisonné des mots surannés et expressions désuètes


Y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ? [iâ a ê pö ply Ze vu lmè kâ mèm ?]

[iâ a ê pö ply Ze vu lmè kâ mèm ?] (quest. com. POID.) Lat. mercato, mercatum. Le petit commerçant des années surannées est prévenant. Il connaît la valeur du client sans que nul ponte de la mercatique ne soit venu lui exposer en glosant, anglicisant, le pourquoi du comment ...
Lire la suite…


ntièrement fabriqué à la plume Sergent Major par d’authentiques artisans du mot et de l’expression d’antan, le Dictionnaire raisonné des mots surannés et expressions désuètes a pour vocation de partager ses centaines de définitions rigoureuses en bidules, littératures, sciences, langues, arts, sports, pensées & élégances, avec tous ceux qui souhaitent briller en société en usant d’une langue séduisante et châtiée.




La Linea [la linəa]

[la linəa] (n. prop. ITAL.) La Linea est la preuve s'il en fallait que l'économie de moyens se conjugue aisément au talent pour créer du ...
La suite…

Souple comme un verre de lampe (être) [suple kòm ê vèr de lâp]

[suple kòm ê vèr de lâp] (expr. pop. PLATO.) Il va nous falloir éclairer cette définition à la lampe à pétrole pour bien la comprendre. ...
La suite…
avoir une belle tête de vainqueur

Avoir une belle tête de vainqueur [avwar yn bèl tèt de vêkër]

[avwar yn bèl tèt de vêkër] (loc. sport. JO.) SYN. Avoir une tête de nœud. Depuis 776 av. J.C., date de création des Jeux Olympiques, on sait ...
La suite…

Pantalonnade [pâtalònad]

[pâtalònad] (n. fém. COMMED.) Il est des mots délicieusement surannés qui doivent se dire avec l'accent. Ne me demandez pas pourquoi, c'est leur destin d'être ...
La suite…

Pas piqué des hannetons [pa piké dé antô]

Pas piqué des hannetons [pa piké dé antô] (exp. INSECT.) La langue surannée n'aime rien tant que chercher la petite bête. Celle qui monte qui ...
La suite…

Tailler un costard [tajé ê kòstar]

[tajé ê kòstar] (gr. verb. TAILL.) Qu'on ne se méprenne pas sur des temps passés qu'une certaine nostalgie malvenue ferait passer pour merveilleux : les ...
La suite…

Cucul la praline [kykyl la pʁalin]

[kykyl la pʁalin] (inv. POP.) Qu'on se le dise, cucul la praline n'est pas méchant. Tout juste moqueur, et encore. Et c'est bien ce caractère ...
La suite…

Faire payer le lampiste [fèr péjé le lâpist]

[fèr péjé le lâpist] (loc. verb. BANQ.) C'est à Lascaux que s'est constitué pour la première fois dans l'histoire de l'humanité le fait de confier ...
La suite…

Tricot de peau [tʁiko də po]

[tʁiko də po] (n. com. BONET.) La question d'entrée en surannéité du tricot de peau s'est récemment posée au Haut Conseil. Elle a fait l'objet ...
La suite…
Loading...


Des centaines de définitions à découvrir par ordre alphabétique : 

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Il existe 98 noms dans ce répertoire qui commencent par la lettre E.
Eau de Cologne
Eau de Seltz
Écorcher l’anguille par la queue
Écoute-s’il-pleut
Écrire comme un notaire
Eh bien mon cochon
Elvis has left the building
Emballez c'est pesé
Embouligou
Emmener Zigomar au cirque en grande première mondiale
Empesé de la gourmette
Employé de péage
Emprunter un pain sur la fournée
En avoir gros sur la patate
En avoir sous les bigoudis
En baver des ronds de chapeau
En cachette de Poincaré
En deux coups de cuillère à pot
En faire des caisses
En loucedé
En Papagosse (où les chiens chient de la poix)
En parler à son cheval
En paumer la Sorbonne
En prendre plein les mirettes
En toucher une sans faire bouger l’autre
En voiture Simone
Encaustique
Enseigne à bière
Entendre le tu autem
Envoyer à dache
Envoyer chez Plumeau
Envoyer du pâté
Envoyer la purée
Éplucher les écrevisses
Essuyer le cul d’un mammouth avec un confetti plié en quatre
Estropier un anchois
Et mon cul c’est du poulet ?
Et ta sœur ?
Et tout le Saint-Frusquin
Être (ne pas être) de la petite bière
Être adroit comme un prêtre normand
Être armé comme un Jacquemart
Être aux abonnés absents
Être aux petits oignons
Être avec son jeune homme
Être bon à vendre vache foireuse
Être bon comme la romaine
Être bouché à l’émeri
Être brut de pomme
Être chaud patate
Être Chocolat
Être comme le Port-Salut
Être comme une vache qui regarde passer le train
Être crotté comme un archidiacre
Être d’une discrétion de violette
Être dans ses petits souliers
Être de Birmingham
Être de la couille de loup
Être de la moutarde après dîner
Être de la pipe
Être de Lagny
Être décontrasté
Être du bois dont on fait les flûtes
Être du quatorzième bénédicité
Être du régiment de Champagne
Être échappé d’un vase de Chine
Être familier comme les épîtres de Cicéron
Être fier comme un pou (sur son tas de fumier)
Être fin comme Gribouille (qui se jette à l’eau par crainte de la pluie)
Être fort au bilboquet
Être le roi du pétrole
Être logé chez Guillot le songeur
Être marqué à l’A
Être monté comme un âne
Être moulé dans un cor de chasse
Être parti pour la gloire
Être porté sur l’article
Être pressé comme un lavement
Être pris pour un jambon
Être rebiffé comme la poule à Gros-Jean
Être recommandé au prêche
Être remonté comme un coucou
Être sapé comme un milord
Être un aplatisseur de pièces de six liards
Être un apothicaire sans sucre
Être un beau canon Krupp
Être un devin de Montmartre
Être un grand abatteur de quilles
Être un grand astrologue qui devine les fêtes quand elles sont venues
Être un grand dépendeur d’andouilles
Être un jaune
Être un ouvrage de peintre
Être un pisse-trois-gouttes
Être un trois pouces de jambes et le trou de cul tout de suite
Être une virgule dans l’Encyclopédie
Europe Stop