Loucher de l’épaule [luʃe də lepol]

Fig. A. « Bêêêêêêêlle »

[luʃe də lepol] (loc. verb. NDDP)
Toujours prête à ménager son monde la langue surannée. Même quand la vindicte populaire déverse tout son fiel sur tel ou tel, elle est là pour adoucir les mœurs, enrobant de ses précautions oratoires ce qui pèse sur le pauvre bougre.

C’est bien évidemment le cas lorsqu’il lui faut parler du bossu et de sa cyphose qui le classe au rang des moins que rien pendant des siècles. Celui dont la difformité effraye trouve un petit peu de réconfort lorsqu’on veut bien utiliser loucher de l’épaule pour le décrire plutôt que gibbeux ou gondolé.

Avec l’emprunt du verbe loucher, le manque de parallélisme oculaire est mis au service de l’alignement des épaules, dont on sait bien qu’il fait l’homme fier et fort quand il est ajusté ou qu’il marque le fourbe quand il se perd dans la courbe. Admirez la rectitude, honnissez la contorsion professe ce sens très commun heureusement corrigé par loucher de l’épaule qui fait dans le plus joli.

Toucher la bosse de celui qui louche de l’épaule est même réputé porter chance depuis qu’au XVIIIᵉ siècle, dans la rue Quincampoix (Paris), on trouve dans une échoppe un bossu dont le dos sert de table aux spéculateurs en tous genres qui accourent pour endosser leur papier-monnaie, dernière invention de John Law de Lauriston, le père de la finance. Des centaines de courtiers se pressent et se bousculent aux portes de la Banque Générale et ce gueux qui louche de l’épaule est bien pratique pour écrire et signer ces morceaux de papier qui se transforment en valeurs¹.

La cote de loucher de l’épaule va encore augmenter quand en 1831 paraît Notre-Dame de Paris, Quasimodo allant jusqu’à incarner le romantisme le plus pur en mourant aux côtés de la belle Esmeralda. Jean de Florette reprend le flambeau en 1963 et Le Bombé, complice péteur du Glaude et de La Denrée dans La Soupe aux choux, portera la courbure au firmament de la popularité en 1981. Enfin, après des siècles d’anathème, loucher de l’épaule est sympathique.

Le 16 septembre 1998, c’est le drame qui va pousser loucher de l’épaule en surannéité.

Voulant adapter aux goûts modernes le roman historique beaucoup trop long à lire (onze livres tout de même), une bande d’apprentis sorciers fait du chef-d’œuvre de Victor Hugo une comédie musicale navrante à souhait : c’est un succès.

Notre-Dame de Paris, la comédie musicale, réunira des millions de spectateurs sur son chemin triomphal et son hymne bêlant engluera les mémoires pendant des mois plus sûrement qu’une expression surannée comme loucher de l’épaule qu’elle gomme définitivement.

¹Il est possible que l’expression « se faire de l’argent sur le dos de quelqu’un » provienne aussi de cette pratique, mais ceci est une autre histoire.

Laisser un commentaire