Un p’tit frichti [ɛ̃ _pti_ fʁiʃti]

Fig. K. Frichti maison.

[ɛ̃ _pti_ fʁiʃti]
Le p’tit frichti c’était quand j’accompagnais mon père en balade en forêt et que l’on passait chez un ami à l’aller ou au retour. Il nous préparait un p’tit frichti. Et on rentrait tard sans avoir prévenu ma mère qui attendait, il n’y avait pas de portable. On se faisait engueuler mais on s’était bien marré.

  5 comments for “Un p’tit frichti [ɛ̃ _pti_ fʁiʃti]

  1. Philippe
    25 août 2015 at 15:18

    Et là, c’est le drame. Tu aurais utilisé le terme « Briquet », ç’aurait été vraiment suranné. Mais du frichti, j’en fais un soir sur deux quand je réchauffe les restes 😉

  2. Olivier Genevois
    25 août 2015 at 19:25

    Briquet ?

  3. Philippe
    25 août 2015 at 20:36

    Terme napoléonien. La tambouille que trimballaient les hommes de troupe dans leur « quart » de l’époque 😉

  4. Olivier Genevois
    26 août 2015 at 07:43

    Bien vu.

Laisser un commentaire