Sustenter [systɑ̃te]

Sustenter : un verbe rabelaisien

Fig. A. Gargantua se sustentant.

[systɑ̃te] (verb. prem. gr. TAB.)
S‘il est de ces mots nobles boutés hors du langage commun par quelque esprit grivois se prétendant moderne, sustenter en est le héraut.

Alors qu’il n’avait d’autre but que celui d’exprimer une action aussi simple et cordiale que celle de déjeuner, de goûter, de dîner, de souper, de baffrer, de bouffer, de becqueter, voilà notre bel ami sustenter mis au ban.

Mais pourquoi ? Pourquoi donc ne nous sustenterions-nous plus aujourd’hui ? Y aurait-il du Docteur Monrégime là-dessous, du culinairement correct, du sans gluten pourquoi pas ? Ou sont-ce ses deux syllabes ainsi accolées qui font naître une doute sur le bon goût de son utilisation ?

À moi Rabelais ! Qu’on prépare les sauces, les gibiers, les mets, les desserts et les breuvages, il nous faut nous sustenter tout à l’heure !

Laisser un commentaire