Attache-parisienne [_ataʃpaʁizjɛn_]

Fig. A. Agite les bras du marin.

[_ataʃpaʁizjɛn_] (n. comp. BRICOL.)
Accessoire central de mes premiers bricolages d’enfance, cible des tout-aussi-premiers maugréements liés à quelques ratages de l’activité en question, puis remplacement progressif par le clou la vis ou le boulon, l’attache-parisienne a tout pour être surannée.

Quelques grammes de laiton souple pour bâtir un monde de super robots à tête et membres mobiles, pour créer mes premières montres, pour faire tourner les roues de mes premières voitures de carton…

L’attache-parisienne explique tout, elle est le nœud de Freud ou de Lacan, l’élément central de toutes les névroses à venir ! Une mine d’or pour psy ! D’accord je m’emballe peut-être un peu mais l’attache-parisienne c’était un truc super en tout cas. Je ne m’explique toujours pas sa dénomination étrange mais je m’en fiche. On a créé ensemble et c’est bien là l’essentiel.

  1 comment for “Attache-parisienne [_ataʃpaʁizjɛn_]

  1. Philippe
    26 septembre 2015 at 10:26

    Et idéale pour les petits montages électriques ! #Souvenirs

Laisser un commentaire