Être un trois pouces de jambes et le trou de cul tout de suite [ètr û trwa pus de Zâb é le tru de ky tu de sÿit]

Fig. A. Spécimens de trois pouces de jambes et le trou du cul tout de suite. Musée de la Bêtise.

[ètr û trwa pus de Zâb é le tru de ky tu de sÿit] (insult. NAI.)
Certes la langue surannée est avant tout bienveillante, certes elle choie.

Mais elle sait aussi vilipender et faire choir le vilain¹ quand il a trop osé².

Elle flagellera alors avec ses armes en utilisant par exemple être un trois pouces de jambes et le trou du cul tout de suite pour comparer à un avorton décérébré le galapiat ayant dépassé la limite.

De sa longueur pour être dite qui implique une longue inspiration avant d’être balancée, la tirade être un trois pouces de jambes et le trou du cul tout de suite tire une force : elle oblige l’ainsi désigné à réfléchir plus longuement que s’il avait été traité d’abruti.

Ces trois à trente secondes nécessaires à la compréhension de l’échelle de référence (le pouce) et à la conversion en système métrique (sept virgule soixante deux centimètres pour trois pouces, ce qui ne fait pas grand pour des jambes) figent l’opposant dans l’attitude d’une vache qui regarde passer le train et valident illico sa petitesse d’esprit et l’immédiate proximité de celui-ci avec l’orifice évacuatoire de son Saint-Luc.

L’idée d’avoir le cerveau à la place du troufignon et qu’en sus celui-ci se situe au ras des pâquerettes est en effet d’autant plus humiliante qu’elle met longtemps à être décodée : la force de la complication sur le cerveau du sot.

Être un trois pouces de jambes et le trou du cul tout de suite tape plus fort qu’un tonitruant petit c** ou qu’un vociférant et simple trou du c**. C’est une apostrophe qui fait son office plus lentement qu’un direct du droit mais qui assomme aussi sûrement à la seconde où elle est comprise par le destinataire.

Être un trois pouces de jambes et le trou du cul tout de suite fera tant de dégâts chez les bas de plafond qu’elle en viendra à être considérée comme expression de catégorie B soumise à autorisation, à l’équivalent des armes à feu d’épaule à répétition semi-automatique, à percussion centrale, dont le projectile a un diamètre inférieur à 20 mm, d’une capacité supérieure à 3 coups ou équipées d’un système d’alimentation amovible et n’excédant pas 11 coups sans qu’intervienne un réapprovisionnement³.

Difficile dès lors de l’utiliser.

Le rabougri du bulbe, le petit de la pensée en saura gré aux autorités de ne plus se trouver stigmatisé pour sa proximité cérébralo-anale, et leur rendra en dévotion ce qu’une aubade désormais surannée lui avait enlevé : la fierté d’être un con.

¹SYN. : con.
²C’est à cette capacité à tout oser qu’on le reconnaît.
³Code de la sécurité intérieure : articles L311-2 à L311-4. Loi n°2018-133 du 26 février 2018.

Laisser un commentaire