Au Chic Parisien [o Sik parizjê]

Fig. A. Parisiennes atrabilaires.

[o Sik parizjê] (n. com. MOD.)
Le système jacobin s’appliquant naturellement à tous les pans fondamentaux de l’organisation de ce pays d’en France, il est bien évident que l’habit devait lui aussi s’en parer. Pourquoi la mode échapperait-elle au centralisme démocratique ?

Appel au partage de ce mélange de nonchalance dans l’attitude et de port altier des étoffes les plus belles, le Chic Parisien est le symbole provincial de cette quintessence du juste goût enfin rendue accessible à la bourgeoise de Châteauroux, de Limoges ou de n’importe quelle bourgade n’apercevant par la Tour Eiffel depuis le point le plus haut de son terroir.

Tandis que Madame promène son chien, un boudin noir nommé Byzance¹, elle ira ce faisant contempler au Chic Parisien, boutique du centre ville, les dernières inspirations imprimées ou brodées de ces tenants inaccessibles de l’harmonie des couleurs et de l’agencement des matières que sont les créateurs de la mode. Au Chic Parisien c’est un peu du boulevard Saint-Germain ou de celui des Italiens, du Faubourg Saint-Honoré et d’un dimanche sur les Champs-Élysées. À Vierzon. Soupir…

Le Chic Parisien, discret mais pas moins commerçant, a un rayon intitulé femmes fortes, au fond, un peu honteux. Il faut bien vivre… Et il n’y a pas de raison que la robuste matrone ne se vête pas avec les mêmes affiquets que la gracile de la capitale.

Temple païen de la joliesse en cotonnade, en lainage, en soie et en nylon, au Chic Parisien on croise tout ce qui compte en sous-préfecture et la clochette tintinnabulante qui marque l’ouverture de la porte est un peu le chœur des trompettes de la renommée.

Las, le Chic Parisien a mis la clef sous cette porte vitrée, virant au suranné. Quel choc !

De modernes et clinquantes enseignes similaires en tous points à celles des rues bondées de Paname ont fait leur apparition aux portes de la ville. Dans des hangars maquillés comme des camions volés, elles tarifent lestement du chic normalisé, bien loin du Chic Parisien. La provinciale est désormais vêtue comme une Parisienne.

Il lui reste à travailler pour devenir aussi atrabilaire.

¹Jacques, si tu nous lis : merci.

Laisser un commentaire