Fruité [frÿité]

Fig. A. Les fameux fruits plus musclés de Fruité.

[frÿité] (marq. dép. PLATIN.)
Ses douze pour cent de fruits (12%) et son eau minérale venue de Saint-Galmier lui donnèrent la force des champions. Ou donnèrent de la force aux champions comme Michel Platini qui en buvait à longueur de publicités. Et Bernard Hinault aussi.

Au cœur des années surannées, Fruité est en effet plus musclé (sous entendu que les autres breuvages)¹. Cette boisson légèrement pétillante qui nous gnangnantisait depuis les années soixante dans ses publicités que, quand on fait son marché, on achète du Fruité², se met soudain à bomber le torse et à bander les muscles. Désormais on n’a pas le tempérament à boire du raplapla alors on boit du Fruité pomme-cassis ou framboise-raisin histoire de mettre des coups francs à la Platoche, en pleine lucarne. Parce que Fruité c’est plus musclé, CQFD.

Bien entendu, on boit du Fruité au goûter et pour les anniversaires puisque c’est Platoche ou le Blaireau qui nous le conseillent. Au risque de délaisser le Tang, c’est dire si Fruité est vraiment la boisson des vainqueurs.

On trouve que framboise-raisin c’est dégueulasse² et on sent bien que la composition a de toute évidence été imaginée pour écouler les excédents de production dans le cadre de la politique agricole commune, mais comme Fruité c’est plus musclé on obtempère.

Quintessence de la végétalisation des expressions de ces années fruits et légumes, comme les nommeront plus tard les chercheurs, Fruité représente pour le langage l’aboutissement des efforts conjoints d’être la cerise sur le gâteau, se presser le citron, avoir la banane, ou encore être haut comme trois pommes. Une consécration pour une langue rurale qui ne tardera pas à disparaître, désertification des campagnes oblige.

En rejoignant massivement les villes, les Français oublient d’où viennent les pomme, les cassis, les framboises et les raisins qui leur donnaient cette force surhumaine leur permettant de marquer des coups francs malgré Arconada³ ou de remporter cinq fois le Tour de France…

Pire encore, pris dans une spirale infernale, au début de l’ère moderne, Michel Platini s’empêtre dans des histoires de pouvoir et de gros sous², Bernard Hinault vend des salles de bains pour personnes âgées², et Fruité devient une boisson surannée, plus musclée du tout.

¹Sauf peut-être le fameux pot belge, mais ceci est une autre histoire.
²Authentique.
³Finale de l’Euro 84.

Laisser un commentaire