Sensass [sâsas]

Sensass

Fig. Bien avant le moderne like, le suranné sensass.

[sâsas] (exclam. SUP.)
Exclamation dithyrambique diminutive d’un sensationnel bien trop guindé, sensass est une apocope familière qui marque le caractère exceptionnel de la personne, de la situation ou de l’objet auquel elle s’applique.

Ainsi Jean-Pierre peut-il être un type sensass, Sylvie une nana sensass, et la surboum de samedi sans aucun doute sensass aussi. La balancelle est elle aussi un objet vraiment sensass mais ceci est une autre histoire. On pourrait d’ailleurs énumérer à l’infini la liste des trucs sensass mais ceci serait autant d’autres histoires.

Unique exemplaire d’une terminaison en double « s » dans la langue française, sensass marque avec cette allitération de sa consonne fricative qu’on frôle le michto, degré supérieur de la jubilation difficile à atteindre à jeun. C’est là certes une subtilité comme l’orthographe française les adore, mais elle est nécessaire pour rappeler la matrice sensationnelle dont elle est enfantée.

Alors qu’elle s’apprêtait à entrer en modernité, sensass fut abattue sans sommations par le djeunisme trop de la balle, lui-même issu de l’anglicisme that’s the bomb¹ encore plus belliqueux. La balle en question la toucha en plein cœur et sensass ne souffrit pas; c’est déjà ça.

Le tueur poussa le vice jusqu’à utiliser la dépouille de sensass, ce pouce levé qui marquait de son érection tout l’enthousiasme qui l’animait, et qui se retrouva un beau matin, étendard du progrès numérique et symbole du dialogue moderne.

Sensass, beaucoup trop flower power, n’était pas faite pour vivre dans une époque qui nique sa mère, qui bouffe ses morts, qui like, et surtout, une époque qui ne fait plus de surboum.

Ci-gît sensass.

¹C’est de la bombe.

  2 comments for “Sensass [sâsas]

  1. 2 octobre 2017 at 20:00

    Epatant 🙂

  2. 3 octobre 2017 at 19:41

    Votre bon goût vous a fait esquiver l’atroce « c’est d’la bombe, bébé! », à l’allitération moche et vulgaire. Merci.

    Cincinnatus

Laisser un commentaire