La veste d’intérieur en soie matelassée [la vɛst dɛ̃teʁjœʁ ɑ̃ swa matlase]

Fig. A. La veste d’intérieur en soie matelassée est un mystère épais.

[la vɛst dɛ̃teʁjœʁ ɑ̃ swa matlase] (gr. n. MOD.)
La veste d’intérieur en soie matelassée vient récemment de quitter le stade du has-been¹ pour entrer en surannéité².

C’est une sacrée nouvelle que les journaux et télévisions complices du modernisme et de l’obsolescence programmée ont bien cachée à nos contemporains. Il est grand temps de rétablir la vérité.

La veste d’intérieur en soie matelassée vous l’avez forcément aperçue dans quelque représentation cinématographique mettant en scène Jean Gabin ou l’un de ses compères, vous l’avez croisée aussi sur des photos de ces vieilles pub american way of life des fifties ou des sixties, vous questionnant sur son véritable sens, je le sais.

La veste d’intérieur en soie matelassée est un mystère épais et j’admets moi-même une certaine circonspection devant la chose. Mais il en est ainsi du suranné, toujours prompt à nous étonner. J’en reste coi.

¹Courbe O tempora o mores
²Selon une étude IPSOS/Fashion Police® du 1er février 2015

  1 comment for “La veste d’intérieur en soie matelassée [la vɛst dɛ̃teʁjœʁ ɑ̃ swa matlase]

Laisser un commentaire