Sapate [sapat]

Fig. A. Plaisir d’offrir, joie de recevoir.

[sapat] (n. m. PRES.)
Plaisir d’offrir, joie de recevoir. Vous le savez depuis que vous le lûtes sur ces petites boites surprises glanées en fête foraine. Et donc, selon que vous serez sophistiqué ou suranné, vous offrirez cadeau emballé japonais ou bien cadeau comme un sapate.

Sapate est suranné car c’est de l’art de surprendre et de bien décaler dont il s’agit ici. Combler en créant un étrange vide de prime abord, voilà qui relève de la haute voltige et n’est pas à portée du premier soupirant. Je m’explique.

Pour offrir sapate à sa future fiancée il faut par exemple lui présenter une immonde pomme de terre. La belle rosissante (je parle de la fille) ne saura quoi en faire et hésitera un instant entre balbutiements et stupeur choquée, entre évanouissement ou acte 2 scène II. Je t’ai prévenu mon ami, n’est pas sapate qui veut, c’est pour ça qu’il est très suranné.

Voici donc le plus joli minois du monde avec une solanum tuberosum, une patate quoi, dans les pattes. Le tubercule est laid mais renferme un secret : si la dulcinée daigne ne pas la jeter elle y trouvera le diamant de ses rêves. Ainsi va l’art sapate, celui du cadeau de valeur clandestin déguisé. J’en conviens la ruse est plus qu’osée. Imaginez à l’instant que vexée la bien-aimée se transforme sur le champ en une ex, non sans avoir mis en purée votre idée saugrenue. Je vous l’ai dit, n’est pas sapate qui veut.

Au cours de mon enfance je reçu plus d’une fois en présent quelques piles dont la fonction était de se loger au cœur de cette voiture télécommandée dont j’avais tant rêvé, une pompe qui aurait pour objet de gonfler les pneus de ce vélo sur lequel je monterais tant de côtes, une pochette de plastique qui contiendrait mon billet pour l’avion qui m’emporterait très loin, une boite à chaussures dont les trous pré-percés ne me feraient pas immédiatement deviner qu’y dormait un petit chien qui ne me quitterait plus. Mes parents maîtrisaient le sapate peut-être même sans savoir qu’il était suranné.

L’art sapate sauve aussi l’étourdi qui oublie qu’un cadeau s’accompagne d’un papier du même nom. Qu’importe, ose le papier journal pour un livre à la tranche dorée, ose le sac poubelle pour une toile de maître, ose cacher dans la sciure ce joyau de diamant ! Au diable la boite dûment estampillée, sus au sac publicitairement logotypé, non au papier qui annonce la couleur ! Ami de la sapate la belle sera conquise comme elle sera surprise. Et puis faire éclater le papier bulle la comblera autant que la valeur de son brillant, crois moi.

  1 comment for “Sapate [sapat]

  1. ABYY
    4 mai 2016 at 21:47

    J’adore merci !

Laisser un commentaire