Pento [pɑ̃to]

Fig. A. Pento, pour l’Homme.

[pɑ̃to] (marq. dep. CAPILL.)
En ces temps surannés que je vous conte ici, nous ne le valions pas encore bien comme nous le susurrerait bien des années plus tard une multinationale du soin capillaire et de la crème qui rend plus jeune.

Aussi pour faire tenir la mèche rebelle en descendant de la BSA¹ fallait-il quelque produit autorisant le blouson noir, le mod ou n’importe quel dandy de service jaloux de son apparence à se présenter dans des dispositions conformes à l’idée qu’il se faisait de lui-même. La méthode de domptage consistait en l’utilisation d’huile de vidange pour les plus fauchés ou de Pento pour les plus fortunés.

Pendant toutes ces années surannées le Pento donna donc cette texture mouillée au cheveu de l’homme en vue, dans son quartier ou dans les lieux où l’on pérore. Le bad boy tatoué, l’ouvrier de Billancourt, Monsieur l’instituteur, l’employé appliqué, le capitaine d’industrie se gominaient au Pento, tricot de peau sous la chemise ou tee-shirt apparent, espérant dans leur sillage parfumé faire se pâmer la femme tout juste libérée (et encore).

Jeune ami lecteur que je sens fasciné mais tout autant dubitatif car tu comprends à l’instant que ton idole vacille, sache en effet que CR7² n’est pas l’inventeur du look cheveux mouillés, et je comprends ton désarroi.

Moi aussi un jour on m’a dit pour Zorro (c’est Don Diego de la Vega), on m’a dit pour Casimir (il y a un humain à l’intérieur), on m’a dit pour les femmes (elles ne viennent pas de notre planète), on m’a dit pour la petite Souris (c’était ma mère). Mais il était temps que tu saches, tu es grand désormais.

S’il donne de l’allure au godelureau le Pento lui graisse les cheveux plus qu’il ne faut lui faisant ainsi frôler les zones troubles d’une adolescence boutonneuse et suintante au comédon facile. Le Pento ça donne un genre sur la photo mais la vraie vie c’est pas du Harcourt. Aussi, si tu n’es pas patron d’un cercle de jeu du côté de l’avenue de Wagram, si tu n’es pas Alain Delon, si tu n’es pas footballeur, si tu n’es pas Robert de Niro, évite le Pento.

Oui c’est mon conseil capillo-séduction du jour parce que tu le vaux bien. Je suis comme ça, je veille sur toi.

¹La perfide Albion n’est qu’une immense usine à concevoir des motos et des voitures. Et elle le fait avec talent. Rien d’autre.
²CR7 c’est Cristiano Ronaldo, joueur de football de qualité et grand amateur de coiffures ridicules, d’épilation des sourcils et de boucles d’oreilles carrées en diamant.

Laisser un commentaire