En deux coups de cuillère à pot [â dö ku de kÿijèr a po]

Fig. A. Service complet de cuillères à pot.

[â dö ku de kÿijèr a po] (expr. facil. MESUR.)
Facilité et rapidité conjuguées auraient pu logiquement se mesurer en une unité mêlant degré et mètres par seconde.

La réalisation aisée et célère d’une action réussie se serait alors vue attribuer dix degrés/seconde par exemple, et les scientifiques qui n’aiment rien plus que quantifier tout et n’importe quoi selon une échelle qui les fera accéder à la postérité le jour où elle empruntera leur patronyme en guise de barreaux en auraient été comblés.

J’ai torché mes leçons en trois
Ploutovski-Boukariov 

Si un chercheur du nom de Ploutovski-Boukariov¹ avait alors décidé après des années de labeur de cette norme
indispensable à l’humanité et au progrès, on aurait dit, enfant, qu’on avait torché ses leçons et devoirs en trois Ploutovski-Boukariov, et le manager moderne fier de son PowerPoint® exposant brillamment les enjeux de l’avenir du futur pour les nouveaux marchés de demain aurait joué la modestie, trémolos dans la voix, rappelant que pour lui cela était Ploutovski-Boukariov.

La langue surannée, avisée qu’elle sait être, en a heureusement décidé autrement, confiant à en deux coups de cuillère à pot la charge d’exposé de l’aisance véloce voire du génie.

Fig. B. Enfant bouclant ses leçons en deux coups de cuillère à pot.

Couper l’herbe sous le pied d’une horde de tête remplies d’équations au troisième degré et de rêves de gloire normalisée telle celle des mythiques et onomastismes André-Marie Ampère, James Watt, Henri Becquerel, Isaac Newton, ne fut pas simple pour en deux coups de cuillère à pot, mais la maline put s’appuyer sur l’utilisation répandue du couvert pour manger le dessert (yaourt, tarte, crème brûlée, etc.).

Grâce à l’étiquette qui avait fait abandonner la fourchette du père Adam et à cette tradition bien française de l’entrée-plat-fromage ou dessert, en deux coups de cuillère à pot prendra ses aises dans les conversations et quittera la table des agapes pour décrire toute situation réglée brillamment en deux temps trois mouvements.

Emballez c’est pesé comme on dit dans le petit commerce : en quelques années en deux coups de cuillère à pot est dans toutes les bouches et fait son petit bonhomme de chemin.

Boucler les choses en deux coups de cuillère à pot en matière de bagatelle (« trois minutes douche comprise » comme disait un ancien président de la République française) fera souffrir la réputation de l’expression, d’autant que certains laisseront la cuillère dans la tasse et s’enfuiront penaudement et précipitamment (mais ceci sera une autre histoire, de famille en l’occurence).

Ce côté vite fait bien fait ainsi malencontreusement exprimé par des expéditifs du zizi-panpan sera à l’origine du désaveu progressif pour une locution qui en deviendra incomprise et sombrera en désuétude. Ces hussards empressés auront gâché bien des choses.

¹Vous remarquerez au passage combien sont complexes les noms de chercheurs devenus mesureurs.

Laisser un commentaire