Allô ? [alo]

Fig. A. Allô ?

[alo] (interr. TEL.)
Comment ? Quoi ?! Mais que raconte-t-il ?

Oh je vous vois vous pâmer parce que j’ai bien voulu titrer allô et ainsi l’accepter dans le doux monde des mots délicieusement surannés. Je vous entends vous indigner, persifler, me traiter de fou, d’inconscient, de fossoyeur des grands classiques.

Allons, allons, calmons-nous dans l’instant les amis. Vous aurez bien noté que mon allô soutenait en son Ô un bien joli accent circonflexe. Voilà, vous revenez à la raison; mais bien sûr, foutredieu, qu’il a raison le bougre ! Le circonflexe change tout, même pour un aussi simple mot prononcé tant de fois dans notre vie téléphonique.

Allô n’est pas allo. Allô est une réponse au téléphone à fil, allô sous-tend ce délicieux couvre appareil en feutrine verte agrémentée de passementerie dorée, allô et c’est le 22 à Asnières, Odéon ou Saint-Germain, Jean Mineur 720 11 11. Allô est fort civil, respectueux, allô s’excuse de déranger, allô ne s’entend pas après 21 heures comme le veut le manuel du savoir-vivre. Allô et c’est une déclaration d’amour, pas un « t’es où ? Attends j’te rappelle ».

Téléphone-moi.

  1 comment for “Allô ? [alo]

Laisser un commentaire