Europe Stop [öròp stop]

Fig. A. Un Pascal de l’enveloppe d’Europe Stop.

[öròp stop] (n. com. RADIO.)
Qui croise la Renault 16 orange décorée de son énorme Europe 1 noir occupant deux portières peut finir sa journée lesté de 10 000 Francs¹, soit environ la moitié du salaire annuel moyen d’un employé ! Autant dire que ça vaut la peine de coller un autocollant bleu clinquant avec le même logotype que sur la R16 et d’écouter la radio.

C’est le grand jeu Europe Stop, celui qui peut nous rendre riche avec son principe simple : si notre voiture avec son bel autocollant portant le portrait de Julie, de Platini, de Pierre Bellemare ou de quelque autre vedette, est repérée par celle d’Europe 1 et que sa plaque d’immatriculation est annoncée à la radio, il faut vite s’arrêter et venir tirer l’une des trois enveloppes contenant les talbins.

Alors sur la route des vacances on écoute Europe 1… Et personne n’a intérêt à couvrir la voix de Jean-Loup Lafont, des fois qu’il soit justement derrière nous et annonce notre numéro d’immatriculation.

L’autocollant Europe 1 c’est naturel, nécessaire pour gagner à Europe Stop, est bien en évidence sur la lunette arrière, juste à côté de la main de Pif, d’un troisième rectangle à la gloire de Motul, et d’une vitrophanie discrète précisant que Citroën préfère Total². Si avec ça l’œil scrutateur d’Europe Stop ne nous repère pas…

Ce n’est certainement pas le dépit légitime qui aurait pu surgir des milliers de kilomètres parcourus en écoutant Europe 1 sans jamais se faire alpaguer par la patrouille d’Europe Stop qui enverra l’émission aux archives surannées des grandes ondes (car il va sans dire que, malgré l’aréopage de figures animant les heures de la station de la rue François 1er collé sur la voiture paternelle, nous ne toucherons jamais au grisbi). Ce n’est pas non plus la concurrence féroce de la valise RTL qui immobilisera la R16 sur le bas-côté. C’est tout simplement que les années de l’argent roi pantagruélique viennent de commencer.

Depuis 1983 en effet, sévit le Tac O Tac, jeu de PMU qui avec ses 100 000 Francs au grattage et quatre cents briques au tirage, fait passer Europe Stop pour une honorable œuvre de charité. Alors en 1985, Europe Stop distribue ses derniers Pascal surannés et coupe le contact.

Ça tombe bien, je préfère écouter NRJ qui vient de naître³.

¹Le SMIC horaire est à 7,55 Francs en cet été 1975 au cours duquel débute Europe Stop.
²Mais entre nous si la dernière station avant l’autoroute est une BP, la Cx roulera quand même.
³Eh oui ami djeuns’, il fut un temps où NRJ n’existait pas.

Laisser un commentaire