Catégorie : Pensées

Avoir le mojo [avwar le mòZo]

Avoir le mojo

Fig. A. Avoir le mojo.

[avwar le mòZo] (expr. séduc. MAGI.)
Il serait beaucoup trop risqué de tenter de démêler le vaudou haïtien du hoodoo américain, l’une et l’autre des pratiques protégeant ses secrets d’envoûtement de l’ennemi ou de retour de l’être aimé avec véhémence et s’avérant par ailleurs un domaine de spécialistes pointus.

Bath et mouth [bat é mut]

Bath et mouth

Fig. A. Louise Brooks, bath et mouth.

[bat é mut] (doubl. exclam. LAUDAT.)
Inutile de tirer délicatement la langue comme vous obligeait à le faire la sadique complice de la langue de Shakespeare qui tenta de vous inculquer la prononciation impossible du -th d’outre-Manche en 6eB : bath et mouth ne vient pas de chez la perfide Albion.

Mettre sa vieille sous le banc [mètre sa vjèj su le bâ]

Mettre sa vieille sous le banc

Fig. A. Réflexion profonde sur les tyrannies du quotidien.

[mètre sa vjèj su le bâ] (loc. fin. RETRAI.)

Entrer dans les ordres étant passé de mode, se confiner tel un ermite ne concernant plus le philosophe moderne, traîner dans le désert plus de vingt-huit jours n’intéressant pas vraiment la jeune génération qui sait bien à qui ça sert toutes les règles un peu truquées du jeu qu’on veut lui faire jouer les yeux bandés¹, il est logique que se retirer du monde et renoncer aux plaisirs n’ait plus d’expression consacrée.

Briller dans les ruelles [brijé dâ lé ryèl]

Briller dans les ruelles

Fig. A. Grande horizontale au lit.

[brijé dâ lé ryèl] (loc. sém. ESPR.)

Il est probable que plus d’un ignorant en langage suranné se soit laissé piéger par briller dans les ruelles, pensant y lire une simple activité de candélabre public illuminé par son bec de gaz ou par la fée électricité.

Avoir l’as qui bat à renverser l’étagère aux oranges [avwar las ki ba a râvèrsé létaZèr oz- òrâZ]

Avoir l'as qui bat à renverser l'étagère aux oranges

Fig. A. Blonde à l’as qui bat à renverser l’étagère aux oranges.

[avwar las ki ba a râvèrsé létaZèr oz- òrâZ] (loc. card. AMOU.)

Hors effort physique soutenu, c’est bien l’amour et lui seul qui fait battre le cœur à tout rompre. Inutile d’avoir fait de longues études de médecine pour savoir que les sens peuvent affoler le palpitant et sa fréquence de battements généralement installée à un ou un peu plus à la seconde.

Avoir la fesse tondue [avwar la fès tôdy]

Avoir la fesse tondue

Fig. A. Giacomo Casanova, homme à la fesse tondue.

[avwar la fès tôdy] (loc. séduc. PILOS.)

Bien longtemps avant l’installation du séant comme norme de base de la plastique et donc du pouvoir, il semble que le fouettard régnait déjà sur le langage.

Mariage de Jean des Vignes [marjaZ de Zâ dé viN]

Mariage de Jean des Vignes

Fig. A. Jean des Vignes.

[marjaZ de Zâ dé viN] (appell. contrôl. NUPTIA.)

Même la langue bien pendue des braves gens qui n’aiment pas qu’on suive une autre route qu’eux¹ toujours prête à tailler un costard à qui emprunte les chemins de traverse, savait puiser dans le registre crypté pour faire connaître sa pensée.

À plus dans le bus [a ply dâ le bys]

À plus dans le bus

Fig. A. Ce n’est qu’un au revoir.

[a ply dâ le bys] (salut. cord. REVOI.)

Les poètes régnaient alors en maîtres, comblant de leurs rimes aux richesses parfois discutables un peuple qui aimait les lettres plus que les chiffres et la rentabilité.

Avoir des heures de vol [avwar déz- ër de vòl]

Fig. A. Lana Turner à l’âge de deux fois dix-huit ans.

[avwar déz- ër de vòl] (loc. moq. ÂGE.)

« Mesdames et messieurs, dans quelques instants nous atterrirons à l’aéroport international de Rio de Janeiro-Galeão, la température au sol est de 29°. Nous espérons que vous avez passé un agréable… » nous susurre la voix légèrement éraillée par douze heures de vol d’un phantasme en Balenciaga, Pierre Cardin, Courrèges ou Dior (qui est cependant une autre histoire).