Catégorie : Littératures

Se marier à la mairie du XIIIᵉ [sə maʁje a la mɛʁi dy 13ᵉ]

Fig. D. Mairie de St-Etienne

Fig. D. Mairie de St-Etienne consacrant les liens du mariage.

[sə maʁje a la mɛʁi dy tʁɛzjɛm] (exp. marit. AMOU.)
Avant 1860 (époque surannée), Paris ne comptait que 12 arrondissements.

Avant 1860 (époque surannée, bis) vivre en dehors des liens sacrés du mariage c’était mal. Mais vraiment mal. Très mal.

Les impudents qui n’étaient pas passés par l’autel et devant Monsieur le Maire devaient donc subir l’opprobre général des gens biens comme il faut, ceux qui n’aiment pas qu’on suive une autre route qu’eux¹.

Le Bled [lə blɛd]

[lə blɛd] (n. prop. GRAMM.)
C‘est en 1946, époque surannée s’il en est, que surgit sous les yeux ébahis de ceux qu’on appelait encore des écoliers un ouvrage qui allait faire référence en matière d’apprentissage de l’art de la langue et de son savoir être : le Bled.

Album Panini [albɔm panini]

Fig. P. Enfant ayant trouvé la tête de Michel Platini. Allégorie. Musée Panini.

Fig. P. Enfant ayant trouvé la tête de Michel Platini. Allégorie. Musée Panini.

[albɔm panini] (mod. dép. ENF.)
Il est du suranné qui dure. C’est rare mais ça existe. Tel est l’album Panini. Entendons-nous bien : je vous parle évidemment de l’album de foot, pas de ces produits sans âme du genre Barbie fait du ski ou la Reine des neiges libérée délivréééééée. Album Panini égale foot. C’est comme ça et puis c’est tout.

Pif Gadget [pif ɡadʒɛ]

Fig. A. Le vélo à ailes, bien avant Pif Gadget.

[pif ɡadʒɛ] (n. can. PRESS.)

NDLR : quiconque tenterait d’émettre la moindre objection face à la surannéité de Pif Gadget serait immédiatement cloué au pilori pour mauvais esprit et complot contre les temps surannés.

Pif Gadget c’est la presse jeunesse dans tout ce qu’elle a de splendide avant le temps des écrans et du jeu vidéo. C’est donc bel et bien suranné. Un temps de la lecture avide des aventures de multiples héros, tous porteurs d’un message que je ne découvrirais au bas mot qu’une trentaine d’années plus tard. Car plus que l’homosexualité des Village People, de Freddy Mercury ou encore George Michael, le secret inavouable des années surannées est bien celui que cachaient Rahan le rouge, Dicentim le trotskiste, Placide et Muzo les deux Mao, Totoche l’anarchiste. Oui, tous attendaient le Grand Soir…

Bas-bleu [bablø]

Fig. A. Bas-bleu.

Fig. A. Bas-bleu.

[bablø] (exp. LITT.)
Bien qu’il ne s’accorde qu’au masculin (on dira toujours un bas-bleu), le mot délicieusement suranné du jour ne concerne que le genre féminin.

Bon, là je sens que je vais encore m’attirer les foudres des féministes mais après tout elles me font bien marrer ces demoiselles vengeresses¹. Oui, elles vont pouvoir s’énerver car bas-bleu a pour une raison que j’ignore, transité du bienveillant au péjoratif, désignant en tous cas une femme de lettres. Mais pourquoi Diable faut-il donc se moquer quand une femme tient la plume ailleurs que sur sa coiffe ? Sont-ce les précieuses engoncées en salon qui l’ont trainée si bas ?

Entre ici circonflexe [âtr isi sirkôflèks]

Fig. A. Machine à réformer l'orthographe et son réformateur en chef. Année inconnue.

Fig. A. Machine à réformer l’orthographe et son réformateur en chef. Année inconnue.

[âtr isi sirkôflèks] (gr. verb. DISCOU.)
En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, une réforme dite de l’orthographe (ortograffe ?) a poussé quelques mots bien loin d’être surannés à se réfugier en ces lieux. En ma qualité de Président ad vitam æternam du Club des vieux cons surannés, Grand Maître du Conseil supérieur de la surannéité, Lumière suprême du Circonflexe, Commandeur de la cédille, et en votre nom à tous, chers lecteurs, je les accueille en toute bienveillance.

Sois le bienvenu oignon. Nénuphar, tu es ici chez toi. S’entraîner, tu peux garder ton chapeau même à l’intérieur de ce temple. Quant à toi maîtresse, tu sais bien que cette maison est la tienne. Cher coût, tu seras toujours cher à nos cœurs avec ton circonflexe. Et toi paraître, ne te travestis pas pour tenter de ressembler à un autre plus terne. Week-end, mille-pattes, porte-monnaie, gardez par-devers vous ces traits d’union qui nous relient encore, et toi après-midi, apprends que tu seras toujours singulier et unique. Avec vos 2400 compagnons d’infortune nous vous offrons le gîte et le couvert. La maison est modeste mais elle est chaleureuse, vous y serez choyés comme il se doit.

Entre ici circonflexe avec ton subtil cortège. Avec ceux qui sont devenus surannés, comme toi, et même – ce qui est peut-être plus atroce, ceux qui ont été mal orthographiés. Avec tous les idiomes et tous les néologismes, avec la langue d’oc et celle d’oïl unies depuis des siècles sur notre terre de France. Entre avec le peuple de la langue, celle qui permet de dire qu’on s’aime avec plus de pudeur qu’un vulgaire t’es bonne.

L’Almanach Vermot [lalmana vɛʁmo]

almanach vermot

Fig. A. Humour.

[lalmana vɛʁmo] (marq. dep. CULT.)
Le dernier que j’ai pu consulter trônait sur la table de nuit de mon arrière-grand-mère¹, sa couverture rouge scintillant tel le phare d’une culture du quotidien emplie de bon sens populaire.

Potron-minet [_pɔtʁɔnminɛ_]

potron-minet

Fig. A. Je partirai.

[_pɔtʁɔnminɛ_] (n. com. MIAW.)
Oui, oui, potron-minet est tout un poème alors qu’il me plaise ici de l’introduire par le truchement du grand Victor (si je puis dire).

Qui mieux que lui pour nous dire cet instant subtil, doux comme la caresse du soleil sur la rosée encore fraîche, cet instant unique qui ne saurait durer plus qu’une éternité, cet instant magique où l’on tient le monde dans sa main, oui qui d’autre que lui ?

Potron-minet est bel et bien suranné car avec lui viennent les effluves de la soupe aux oignons, l’amertume du café et la douceur salée du beurre fraîchement baratté. Potron-minet et c’est le chat de la maison qui rentre de ses agapes nocturnes, potron-minet et la vie s’annonce belle. Potron-minet et le laitier a posé sa bouteille sur le pas de la porte.

J’aime bien me lever tôt.

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai.
Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Accentuer les majuscules [aksɑ̃tɥe le maʒyskyl]

Fig. E. É.

[aksɑ̃tɥe le maʒyskyl] (règl. GRAMM.)
Attention les amis, ici on touche au sensible, au détail qui n’en n’est pas un, au sens, à la parole. Mais je m’emballe. Accentuer les majuscules est la règle. LA RÈGLE. Eh oui Word, pauvre de toi Power Point, vade retro vil Excel et toi, maudit Windows 10, ne vous en déplaise en français l’accent a pleine valeur orthographique. Tout comme ses amies tréma et cédille. Alors mon p’tit père, tu vas me corriger tout ça vite fait sinon j’m’en vais t’montrer qui c’est Raoul. Suranné l’accent ? Certainement mais c’est pour ça que tu vas mettre du cœur à l’ouvrage et faire respecter la règle. Et si tu as comme un doute, rappelle-toi qu’entre un interne et un interné il n’y a que l’épaisseur d’un accent, un minuscule détail que je veux voir aussi en majuscule. PIGÉ ?

L’adjectif s’accorde en genre et en nombre… [ladʒɛktif sakɔʁd ɑ̃ ʒɑ̃ʁ e ɑ̃ nɔ̃bʁ]

Fig. A. L’accord de l’adjectif et du participe  passé.

[ladʒɛktif sakɔʁd ɑ̃ ʒɑ̃ʁ e ɑ̃ nɔ̃bʁ] (règl. GRAMM.)
Une récente prise de bec avec quelque féministe de mauvaise humeur et de bas étage sur la règle d’accord en genre et en nombre d’un épithète ou d’un adjectif avec le nom auquel il se rapporte et celle du participe passé (vous savez le truc compliqué placé avant/après) m’a fait me poser la question du suranné de la règle susnommée.