Catégorie : Faits divers

Y aller d’asticot [i alé dastiko]

Y aller d'asticot

Fig. A. Pêcheur paisible.

[i alé dastiko] (loc. agit. PÊCH.)

Le pêcheur pourra témoigner de la vigueur de l’appât. Il est de ceux qui savent le combat résolu de la larve pour ne pas finir gobée par la truite, empalée sur un crochet de métal.

Tirer sa poudre aux moineaux [tiré sa pudr o mwano]

Tirer sa poudre aux moineaux

Fig. A. Chasseurs de moineaux n’ayant pas découvert la poudre.

[tiré sa pudr o mwano] (périphr. gaspi. CHAS.)

Au turbin comme en tout le dosage d’huile de coude doit être juste et proportionné au bénéfice envisagé. Tel est l’esprit qui se cache derrière l’image chasseresse de l’expression tirer sa poudre aux moineaux.

Être ferré à glace [ètre féré a ɡlas]

Être ferré à glace

Fig. A. Le geste maîtrisé. Allég.

[ètre féré a ɡlas] (loc. maîtr. MARÉCHAL.)
De l’arpète au maître il y a un monde et divers degrés de compétence auxquels la langue affuble fort opportunément des expressions qui permettent de remettre chacun à sa place.

Être aux pommes [ètr o pòm]

Être aux pommes

Fig. A. « Votez pour moi, ce sera aux pommes ».

[ètr o pòm] (loc. exclam. TOP.)

Le temps passé au jardin aura été propice aux fruits, aux légumes, aux siestes sous les arbres et à la langue française.

Lécher l’ours [léSé lurs]

Lécher l'ours

Fig. A. « Mes chers amis je serai bref ».

[léSé lurs] (prop. disc. URS.)

Une attentive observation des mœurs du plantigrade vivant dans la grotte d’à-côté au paléolithique moyen avait permis aux scientifiques d’alors de déterminer que l’ourson n’était pas vraiment terminé à sa naissance et que sa mère devait le lécher longuement pour parfaire la gestation.