Catégorie : Faits divers

Être aux pommes [ètr o pòm]

Être aux pommes

Fig. A. « Votez pour moi, ce sera aux pommes ».

[ètr o pòm] (loc. exclam. TOP.)
Le temps passé au jardin aura été propice aux fruits, aux légumes, aux siestes sous les arbres et à la langue française.

Lécher l’ours [léSé lurs]

Lécher l'ours

Fig. A. « Mes chers amis je serai bref ».

[léSé lurs] (prop. disc. URS.)
Une attentive observation des mœurs du plantigrade vivant dans la grotte d’à-côté au paléolithique moyen avait permis aux scientifiques d’alors de déterminer que l’ourson n’était pas vraiment terminé à sa naissance et que sa mère devait le lécher longuement pour parfaire la gestation.

Avoir l’air d’un extrait de tourte [avwar lèr dên‿ èkstrè de turt]

Avoir l'air d'un extrait de tourte

Fig. A. Airs d’extraits de tourtes de début de banquet.

[avwar lèr dên‿ èkstrè de turt] (compar. pop. PÉJ.)
Au XIIIsiècle déjà, le Liber de coquina propose parmi ses nombreuses recettes celle de la torta parmesane ne comportant pas moins de six étages d’ingrédients entassés sur leur pâte, histoire de bien tenir au corps avant de partir en croisade par exemple.

Rouler son tonneau [rulé sô tòno]

Rouler son tonneau

Fig. A. Ôte-toi de mon soleil.

[rulé sô tòno] (loc. trav. PHILO.)
Diogène de Sinope, dit Διογένης ὁ Σινωπεύς, philosophe j’me-foutiste de son état, laissa quelques belles saillies verbales à la postérité dont la fameuse demandant à Alexandre le Grand de s’ôter de son soleil qui lui vaut aujourd’hui encore quelques usages, même si l’insolent moderne préfère intimer d’aller niq*** sa mère (mais ceci est une autre histoire).

Dîner à l’hôtel du pou volant [diné a lotèl dy pu vòlâ]

Dîner à l'hôtel du pou volant

Fig. A. Hôtel au sommet de l’Arc de triomphe. Albert Robida.

[diné a lotèl dy pu vòlâ] (loc. dîn. GÊN.)
Lorsque le gêneur trop collant n’a pas saisi la nuance d’un propos éloignant, lorsque l’envoyer sur les roses n’a pas suffi à s’en débarrasser s’il est un prétendant, il ne demeure plus qu’une formule susceptible de l’éconduire.

Ne pas promettre de poires molles [ne pa pròmètre de pwar mòl]

Ne pas promettre de poires molles

Fig. A. Louis-Philippe d’après Charles Philipon.

[ne pa pròmètre de pwar mòl] (loc. sanct. DUR.)
Pour survivre aux temps durs qu’étaient ceux des années de la peste, des pulls à col roulé qui grattent, de la bête du Gévaudan, des lignes à copier cent fois pour participe passé mal accordé, mieux valait ne pas être mou du genou.

À trois sous la brouette [a trwa su la bruèt]

À trois sous la brouette

Fig. A. La loi de l’offre et de la demande. Allég.

[a trwa su la bruèt] (loc. dépréc. MÉDIOC.)
En 1776, mettant le point final à son opus La Richesse des nations, Adam Smith pose les bases du libéralisme économique. Dès lors, offre et demande vont régner sur le marché, régulant productions et richesses pour le plus grand bonheur de tous (ou presque).