Cagnard [kaɲaʁ]

Quand le daron annonçait qu’il y avait du cagnard on devait passer au plan chapeau-crème solaire. C’était un code d’alerte de niveau 2. En tout cas pour ma mère. On sentait bien que le soudain abandon du terme soleil cachait une gradation dont on ne maîtrisait pas bien l’échelle. Le cagnard était sentencieux et il fallait agir, s’en protéger. Cagnard m’est resté comme un impératif.

Mademoiselle, votre mouchoir [madmwazɛl, vɔtʁ muʃwaʁ]

[madmwazɛl, vɔtʁ muʃwaʁ] (exp. GALA.)
Fig. A. Galant ramasseur de mouchoir.

Fig. A. Galant ramasseur de mouchoir.

Je vous l’accorde, on dépasse ici largement le simple mot. Mais admettez que l’expression et le geste sont au top du suranné. Elle laissait délicatement choir un petit carré de tissus pour que son soupirant puisse le lui rapporter en prononçant cette phrase codée. Ça avait plus de gueule qu’une injonction au 06. Et puis on démarrait direct dans la dentelle ou la soie.

Latécoère [_latekɔɛʁ_]

Qu’on ne se méprenne pas, je ne suis jamais monté dans un Latécoère, faut pas exagérer. Mais son ton aéropostale me renvoie à St-Ex, aux déserts d’Afrique, aux traversées transatlantiques, aux cieux d’orages. Henry Salvador l’avait aussi utilisé et pas que pour la rime et j’entends encore sa voix traînante nous chanter qu’il voudrait bien en revoir un.

Loquedu [lɔkdy]

Fig. A. Exemple de loquedu.

[lɔkdy] (insul. *****)

Loquedu est dans mon Panthéon du mépris. Je trouve que cette insulte recèle une violence inouïe sous ses airs de ne pas y toucher. Pour peu qu’elle ne soit pas entendue (on est si loin du bâ***d ou de l’enc**é moderne !) à sa juste valeur elle n’en aura que plus de force d’écrasement. Qu’on se le dise, loquedu est plus que moins que rien.

Gargote [ɡaʁɡɔt]

Fig. A. Gargote espagnole.

[ɡaʁɡɔt] (n. fém. SECRE.)
J’aime bien aller manger un truc dans une gargote de temps en temps. Un pot-au-feu des familles, une spécialité locale improbable. On doit tous avoir l’adresse d’une ou deux gargotes secrètes pour briller auprès des cousins de province ou d’une jolie blonde à séduire ; c’est vital.

Chaussettes Burlington [ʃosɛt _byʁlɛ̃ɡtɔ̃_]

Fig. A. Le fameux motif Burlington.

[ʃosɛt _byʁlɛ̃ɡtɔ̃_] (marq. dép. BURL.)
Les chaussettes qu’il fallait absolument porter pour avoir l’air de quelqu’un. À 15 ans. Attention : les vraies, avec leur petit symbole de ferraille cousu sur le côté, pas les pâles imitations à trois francs six sous. J’ai dû claquer des dizaines d’années d’argent de poche dans ces chaussettes que la mode des revers hauts laissait heureusement apparaître. C’était la classe les Burlington.