Être décontrasté [ètre dékôtrasté]

Garcimore

Fig. A. Garcimore faisant disparaître Tac dans une théière avec l’aide de Tac-Tac.

[ètre dékôtrasté] (Néol. MAGI.)
Rare néologisme datant des années surannées, être décontrasté s’est bâti sur l’œuvre fou-riante commune de José Garcia Moreno, dit Garcimore, et Denise Fabre, speakerine chargée de meubler les temps morts télévisuels pendant lesquels on s’agite en régie pour recoller la bande magnétique d’une cassette rebelle.

Celui qui est décontrasté c’est Garcimore, facétieux prestidigitateur toujours accompagné de Denise, une humaine donc, et de Tac et Tac-Tac, deux souris blanches refusant obstinément de servir de cobayes et s’évertuant à ne pas disparaître au fond du haut de forme tel le premier lapin venu.

Plus son tour de magie semble éventer son truc, plus Garcimore répète qu’il est décontrasté, invoquant le calme et la maîtrise nécessaires à l’accomplissement de la disparition d’une carte ou l’apparition d’une colombe dans un ballon de baudruche, et provoquant le rire tsunamesque de Denise Fabre qui aurait quant à lui tendance à faire perdre son sang-froid dès les premiers soubresauts.

Décontrasté, je suis décontrasté, bredouille avec l’accent d’Albacete un Garcimore transpirant à grosses gouttes, tandis que Tac a chopé Tac-Tac par la queue semblant vouloir lui causer du pays¹. Décontrasté, bientôt suivi de « c’est Tac y Tac-Tac, y m’énervent » souligné des soixante-cinq décibels de l’hilarité de son acolyte.

Le complot souris-speakerine n’aura cependant pas raison de l’illusion : à la fin le tour réussit toujours. Hourra ! Garcimore est un faux maladroit.

Son secret pour être décontrasté, Garcimore va le transmettre en chanson, en 1979.

🎶Décontrasté… Je le suis depuis ma naissance, décontrasté… Je le suis depuis mon enfance, décontrasté… Comme ma petite souris blanche, qui se promenait sur la manche qu’elle va toute grignoter, entonne-t-il dans un hymne en six couplets que la postérité ne daignera pas conserver.

Il faut dire que la modernité a très nette tendance à être fière de son stress, le promouvant comme moteur de l’action de frénétiques gredins cocaïnés de salles des marchés ou autres spéculateurs sur tout ce qui se vend, désormais en charge de son règne. Elle ira même jusqu’à supprimer Les Visiteurs du Mercredi où Garcimore prestidigitait, rendant être décontrasté totalement suranné, la bougresse.

Le 18 avril 2000, l’époque n’étant plus à la décontrastion, Garcimore tire sa révérence. Hop ! Disparu ! Comme Tac y Tac-Tac.

¹Ou lui conter fleurette, nul n’ayant jamais su si Tac et Tac-Tac était en couple à la ville comme à l’écran. L’un des grands mystères de l’enfance surannée.

Laisser un commentaire