Au PPPDC [o pépépédésé]

Fig. A. Bleu Gordini (France 418) et bandes blanches.

[o pépépédésé] (sigl. MÉCA.)
Amédée Gordini aimait la précision. À force de ténacité et de doigté, améliorant les Simca dans son atelier du boulevard Victor (Paris, XVᵉ arrondissement), le Sorcier des mécanos allait léguer un nom à l’industrie automobile, une couleur (le bleu qui porte son nom, à l’instar de celui de Klein ou de Guimet) et une expression siglée de cinq majuscules : au PPPDC.

Au PPPDC entendait-on dans les instructions du maître aux techniciens de son équipe. Au PPPDC pour au Plus Petit Poil De Cul, soit la marge de manœuvre tolérée pour le montage d’un compresseur Wade à simple étage sur un bloc moteur de 1430 cm³, ou encore le niveau de précision nécessaire au réglage d’un vilebrequin à cinq paliers et d’une culasse à double arbre à cames en tête montés sur une Simca 8.

De courses épiques en succès, au PPPDC s’imposa comme la véritable marque de fabrique de Gordini, même si le grand public retint avant tout le bleu de France 418 et les deux bandes blanches qui striaient ses voitures.

Infusant lentement la culture technique des constructeurs automobiles hexagonaux alors au faîte de leur gloire, au PPPDC devint une mesure très française de l’exigence, faisant la nique au micron grec (μm= 10-6m soit 0,000 001 mètre) ou à l’ångström suédois (1 dixième de milliardième de mètre). Le Plus Petit Poil De Cul de Gordini s’entendit même hors champ de la mécanique automobile, rejoignant le plus large pifomètre et les moins précis mais toujours utiles chouïa et tantinet. Dans de multiples domaines on fit alors les choses au PPPDC près.

Pour s’approprier ce savoir-faire unique, la régie Renault achètera Gordini en 1969, s’accaparant dès lors le PPPDC et en faisant un véritable secret industriel. Le succès de la Renault 5 sortie en 1972 se bâtira notamment sur cette approche au PPPDC.

L’impérieuse nécessité moderne de normalisation et sa production indispensable des normes ISO/CEI 80000 promues par l’Organisation Internationale de Normalisation et son Système international de grandeurs enverront au PPPDC en surannéité. Une forme de l’excellence française disparaîtra alors, laissant le champ libre à la production de Fuego, de BX et autres horreurs au design improbable et à la mécanique branlante.

Le 25 mai 1979, Amédée Gordini tire sa révérence, emportant avec lui au PPPDC et une certaine idée de la bagnole. Notons que le fameux bloc moteur Cléon-Fonte revu au PPPDC par Amédée pour ses fameuses R8 Gordini, équipera les Super 5, Clio et Twingo, Clio jusque dans les années 90. Preuve s’il en fallait qu’au Plus Petit Poil de Cul était d’une sacré précision.

Laisser un commentaire