Chien de plage arrière [Sjê de plaZ arjèːr]

Fig. A. Bouledogue français ayant inspiré le chien de plage arrière.

[Sjê de plaZ arjèːr] (acces. véhic. 30M.)
Le chien est tellement bon ami de l’homme qu’il possède en ces années surannées une émission de télévision qui lui est entièrement dédiée. 30 millions d’amis est son titre et dès le générique gambade Mabrouk, icône canine et bergère de RFA¹ à la cote de popularité si élevée qu’elle aurait pu lui permettre d’être élu à la présidence de la République s’il avait été cabot.

Là est peut-être la raison du succès exceptionnel du chien de plage arrière qu’on aperçoit à travers la lunette de la voiture que l’on suit. D’aucuns penseront que leur encyclopédie préférée se fourvoie, classant au suranné ce qui devrait l’être en ringard ou has been, et crieront haro sur le baudet, aiguiseront leurs faux, brandiront leurs fourches (caudines de préférence), allumeront des bûchers pour un autodafé de ce savoir qui les trahit ! Halte-là mes amis, revenons à la raison : le chien de plage arrière est bien du suranné, nous allons le montrer.

Le chien de plage arrière possède une triple fonction décorative, distractive et informative. Il n’est certainement pas là par hasard !

La première, décorative, n’est discutable qu’à l’aune de critères modernes qui vous emportent désormais et nous tenons à rappeler solennellement que tout en décoration n’est qu’une question de goût, d’époque, et que celle dont nous parlons ici tenait en la plus haute estime la gondole vénitienne en polypropylène et le napperon posé sur la télévision². Alors vous pensez bien qu’avec le chien de plage arrière on était dans la tendance…

La deuxième fonction, plus légère mais réelle, consiste à détourner l’attention vomitive des enfants s’ennuyant sur la banquette arrière. Car comme chacun le sait, le cocktail suspensions hydrauliques de la Cx et fumée des Gauloises crée une ambiance propice à la régurgitation de tout aliment préalablement ingéré, et il n’est qu’un savant détournement de la concentration qui permette d’éviter la cata. Le chien de plage arrière remplit parfaitement ce rôle là.

Le canin à tête remuante possède enfin une mission d’information : lorsque la voiture freine, le chien de plage arrière incline la tête plus rapidement et en tous sens, contraint qu’il est par la répartition de l’énergie cinétique dans cette seule partie mobile et lestée de sa personne. Lorsque les feux de stop du carrosse sont en carafe (ce qui arrive régulièrement à l’époque surannée), le molosse agité prévient alors le véhicule qui nous suit de la décélération. Vous en connaissez des outils d’aujourd’hui capables de tout ça ?

Le chien de plage arrière est poussé de son piédestal par des enceintes Pioneer double subwoofer, symboles d’une modernité qui hurle désormais avec ses 3000 watts qu’elle est du dernier cri. Trente millions d’automobilistes abandonnent ainsi sur le bord de la route trente millions d’amis.

En 1982, Mabrouk s’en va-t’en paix, mironton, mironton, mirontaine, laissant un public d’enfants éplorés et ouvrant une voie royale aux concours de tuning. La voiture est devenue la meilleure amie de l’homme moderne…

¹Pour rappel, en ces années l’Allemagne est séparée entre RFA et RDA.
²Ami djeuns, la télévision n’était pas à écran plat et sa largeur permettait de la couvrir d’un napperon voire d’une photo de l’idole de la maison en uniforme militaire ou de celle d’un berger allemand comme Mabrouk susnommé.

Laisser un commentaire